• Pour en finir avec cette porte

    Bonjour à tous.

    Parfois, le plus insignifiant détail peut prendre des proportions démesurées.

    c'est le cas ici des attaches de porte. dans notre première version, comme vous pouvez le constater dans l'image suivante, la porte ne repose sur rien.

    Pour en finir avec cette porte

     

    Il faut donc ajouter des attaches métalliques. Rien de compliqué. Pas de géométrie complexe. Pas de texture, puisqu'il suffit de recycler celle des attaches métalliques. Pas de difficulté, aucune. d'autant plus que c'est une zone mineure de l'image, en permanence dans l'ombre, et sans grand intérêt.

    Bref, rien qui n'attire la motivation. Et c'est bien là le problème. Cette zone est tellement simple, et sans intérêt, qu'elle traîne en longueur...

    Enfin, voici le résultat tant attendu. Et comme prévu, pas de quoi casser trois pattes à un canard.

    Pour en finir avec cette porte

    La prochaine étape sera nettement plus amusante. Nous allons en effet remettre les livres dans les étagères, et retravailler cette partie. Voilà qui promet d'être nettement plus intéressant.

    A bientôt !

    « Retour de vacances : la Porte n°210Image n°270. Des livres, des livres et encore des livres... »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :